Hamlet

Hamlet

Remue-méninges au pays de Shakespeare

"Hamlet or the last game without MMORPG elements, shaders and product placement" n'est pas seulement le jeu vidéo au nom le plus long du monde: c'est aussi le seul basé sur l'univers de Shakespeare. Issu de la production indépendante, il propose le même challenge que Machinarium: un jeu d'énigmes captivant dans un univers particulièrement réussi. Lire la description complète

Les plus

  • Graphismes excellents
  • Humour omniprésent
  • Difficulté bien dosée

Les moins

  • Peu d'indications

Essentiel
10

"Hamlet or the last game without MMORPG elements, shaders and product placement" n'est pas seulement le jeu vidéo au nom le plus long du monde: c'est aussi le seul basé sur l'univers de Shakespeare. Issu de la production indépendante, il propose le même challenge que Machinarium: un jeu d'énigmes captivant dans un univers particulièrement réussi.

L'univers visuel de Hamlet réussit l'impossible: apporter une touche "cartoon" à l'univers de Shakespeare, tout en créant une identité propre. L'humour y est omniprésent et le joueur ne s'ennuie jamais, même devant les énigmes les plus ardues.

Hamlet se déroule dans un succession d'écrans fixes, où certains objets sont cliquables. Au joueur de trouver la bonne combinaison pour débloquer le niveau et se rapprocher de son objectif final: sauver Ophélie des griffes du méchant Claudius.

Hamlet satisfait au-delà des espérances: il donne vie à la tragédie shakespearienne avec un challenge captivant, un humour omniprésent et des graphismes de tout premier plan. Quand la production indépendante atteint ce niveau, on en redemande!